Le soutien saoudien par l’image

Par Fateh Adli
Publié le 22 mai 2018
Plusieurs documents inédits et fort intéressants, révélés récemment, témoignent de la solidité des liens de fraternité qui lient les deux peuples saoudien et algérien. Des archives qui décrivent le sentiment de solidarité dont les Saoudiens, dirigeants et population, ont fait preuve envers l’Algérie en lutte contre le colonialisme français. Nous avons recueilli pour nos lecteurs six documents qui attestent de ce formidable élan de soutien qu’a suscité la cause algérienne dans le monde.

Le premier document représente une photographie montrant le roi d’Arabie saoudite, Saoud Ibn Abdulaziz, posant avec des personnalités civiles et militaires de son pays, en tenant un drapeau algérien sur lequel est écrit en arabe : « Algérie libre. Vive l’Algérie ». Les recherches ont révélé que cette photographie a été prise en 1957 à New York, au moment où le représentant d’Arabie saoudite à l’ONU s’apprêtait à entrer au siège de l’organisation internationale, pour débattre de la question algérienne. Le roi, d’après ces mêmes sources, a donné à ce moment-là des instructions précises au délégué de son pays pour appuyer la cause algérienne.
Le deuxième document représente un timbre postal daté de l’année 1377 de l’Hégire, et dédié à l’Algérie. Le timbre, auréolé de l’emblème national algérien, célèbre la journée de l’Algérie, correspondant au 15e jour du mois de Chaabane. Une autre document montre deux différents timbres de 1 riyal et de 10 riyals respectivement, ainsi que des spécimens de bons de cotisations édités dans le cadre de la campagne dite
« Semaine d’Algérie ». Cette campagne de collecte de fonds est pilotée, comme nous l’avons vu dans un précédent article, par l’émir Salman Ibn Abdulaziz, prince de Riyad, à cette époque, et actuel roi d’Arabie Saoudite. Une preuve bien palpable de l’effort financier réel, consenti par les Saoudiens pour venir en aide aux combattants algériens durant les années de guerre.
La quatrième photo, datée de 1957, montre un responsable saoudien annonçant devant une foule de pèlerins à la Mecque l’ouverture de la saison du pèlerinage avec un slogan évocateur :
« Hadj de l’Algérie ».
Il y a aussi cette vieille coupure de presse qui date, comme indiqué en légende, du 4 juillet 1962, où l’on voit des Saoudiens en habits traditionnels fêtant l’indépendance de l’Algérie, proclamé le jour même. Dans la légende de la photo, on peut lire : « le peuple saoudien a exprimé sa joie après la proclamation de l’indépendance du peuple algérien frère. A cette heureuse occasion, toutes les villes ont été pavoisées, le drapeau algérien hissé, et partout les Saoudiens ont célébré cette glorieuse journée. Ici, une scène de liesse dans la région de l’Est ».
Une autre coupure de presse annonce en Une : « Semaine de l’Algérie en Arabie saoudite. Le roi Saoud fait don de un million de riyals ». La dépêche donne des détails sur la campagne de collecte de fonds en faveur de la révolution algérienne.

Adel Fathi

MOUVEMENT NATIONAL
FIGURES HISTORIQUES

LA PLUME ET LE FUSIL AU MAQUIS

Mohamed LEMKAMI alias Si ABBAS

GRANDES DATES

RECONCILIER NOS PEUPLES EN ASSUMANT NOTRE HISTOIRE COMMUNE

73è Anniversaire des massacres du 08 mai 1945

MEMOIRE

La jeunesse contre la liberté

Chahida Yamouna Gamouh

UNE VILLE, UNE HISTOIRE

La « capitale du Djebel Amour »

Histoire de la ville d’Aflou

CONTRIBUTION