Accueil Document

Birkhadem, ou « Le puits de la négresse »

Par Hassina AMROUNI, sep 2017.

S’il ne reste aucun vestige de cette période d’occupation – des documents rapportent que la toute proche Tixéraïne était un camp de légionnaires, tandis que Birkhadem, elle, était traversée par la voie romaine –, en revanche, la présence des Ottomans dans cette région est fortement marquée.  
Constituée de quelques haouchs, Birkhadem deviendra avec l’arrivée des Ottomans un lieu de retraite et de villégiature pour les nombreux dignitaires turcs et riches négociants maures qui, fuyant l

Lire plus

Birkhadem

Au commencement était une fontaine

Par Hassina AMROUNI - sep 2017

On ne sait pas grand-chose sur la période ayant précédé l’arrivée des Turcs dans cette région mais une chose est sûre, les dignitaires ottomans et les riches négociants arabes en feront un lieu de retraite et de repo

Haouch Ben Siam

Un joyau raconté par les siens

Par Hassina AMROUNI - sep 2017

Ce patrimoine que les anciens de Birkhadem désignent sous le nom de haouch Ben Siam est situé sur le côté adjacent au boulevard des frères Djillali (ex-bd du 14-Juillet).

Ouazib, Neila et Chir

Ambassadeurs de la chanson algérienne

Par Hassina AMROUNI - sep 2017

La benjamine, Neila Benbey y est née en 1973 mais, en 1994, elle vit à Barcelone, en Espagne. Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, elle entame sa carrière musicale dans la capitale catalogne.

Historique

L’aide de la Tunisie à la Révolution algérienne

Tunis, capitale de l’Algérie combattante

Publié en sep 2017 - Par Fateh Adli

Si les contacts des Algériens avec la Tunisie remontent jusqu’au début du XXe, avec les premières missions d’étudian

Versions PDF

sep 2017
aoû 2017